Pokémon 2 : Le Pouvoir est en Toi - Pokémon Espace

Inscription
h

Pokémon II : Le Pouvoir est en Toi

Pokémon Espace » Section Cinéma » Pokémon II : Le Pouvoir est en Toi

Informations

Critique

« Le Pouvoir est en Toi » est le second long métrage Pokémon. Ce film présente encore plus de Pokémon légendaires que le précédent long-métrage, quatre pour être plus précis : Artikodin, Electhor, Sulfura et Lugia. Comme le premier film, de nombreux Pokémon de la seconde génération sont présents afin de promouvoir les versions Or et Argent tels que Hoothoot, Joliflor, Elekid, Roigada et bien sûr Lugia, la star du film. Ce film se déroule en parallèle de la seconde saison de la série télévisée : La Ligue Orange, ce qui explique que l'action se déroule, à l'instar de cette saison, dans l'Archipel Orange. La première scène du film nous conte une légende sur les éléments du Feu, de la Glace et la Foudre (représentés par le trio légendaire de première génération) :

Ne perturbez pas l'harmonie qui règne entre le Feu, la Glace et la Foudre,
De crainte que ces titans n'anéantissent le monde dans lequel ils s'affrontent.
Même quand le légendaire Gardien des Abysses s'élèvera pour réprimer la querelle,
Si il est seul, son chant échouera,
Et le sort du monde sera entre les mains de l'Élu.
Ô toi l'Élu,
Rassemble dans tes mains les trésors de cette trinité.
Combinés, ils feront apparaître le Gardien des Abysses :
Lugia

C'est un nouveau personnage qui parle : Lawrence III, un collectionneur de Pokémon possédant un vaiseau d'une taille imposante; faisant une apparition de figurant dans Pokémon 5. Son objectif est d'attraper les trois oiseaux pour en fait obtenir Lugia. Il considère plus les Pokémon comme des pièces de collection, car il compare la capture à une partie d'échec.

Après cette menace pour la planète, nous retrouvons Sacha, Ondine et Jacky sillonnant l'Archipel Orange, non pas sur le dos de Lokhlass mais sur un bateau. Après une courte tempête, ils arrivent sur l'île Shamouti où le peuple de cette dernière a l'habitude de fêter la légende qui représente leur fierté locale. Au cours de la fête, Sacha est désigné comme l'élu et part tout de suite accomplir la tâche qu'il vient d'obtenir, rassembler les trois sphères propres à chaque Pokémon légendaire. Après une arrivée fracassante sur l'île du Feu, Sacha se fait rejoindre par ses amis et ils découvrent que Sulfura s'est fait capturé et assistent à la capture d'Électhor et se font emprisonner par la même occasion. C'est bien sûr Lawrence III qui est derrière tout cela et à qui il ne manque plus qu'un seul Pokémon pour avoir la trilogie parfaite: Artikodin. La capture de deux des oiseaux a entraîné des dérèglements climatiques un peu partout dans le monde, comme au Bourg Palette où le Professeur Chen et Delia, la mère de Sacha, assistent à une averse de quelques secondes, puis à une tombée de neige avant que le temps ne redevienne normal. Les Pokémon eux aussi ont changé, de nombreux rassemblements de Pokémon se sont créés un peu partout. Mais la situation n'a pas fini de s'aggraver.

Le film dégage des notions philosophiques qui permettent de faire évoluer l'aspect relationnel des personnages, et notamment la relation Ondine-Sacha. Cette dernière s'est en effet trouvée une "rivale" : Mélodie. Désignée pour jouer la musique de Lugia, elle n'hésite pas à « draguer » Sacha de manière assez explicite devant Ondine, ce qui la rend furieuse, mais elle refuse alors de montrer ses sentiments. Mélodie la taquinera beaucoup à propos de Sacha mais elle n'avouera pas ce qu'elle ressent ; pas directement en tout cas. Il est également important de souligner l'aspect épique de la quête de Sacha, qui a une lourde et importante responsabilité sur le dos, à la manière des chevaliers de la Table Ronde : défendre son honneur, prouver son courage et son pouvoir. On retiendra principalement de ce film la bande sonore, qui est encore une fois exceptionnelle avec une mélodie spécialement dédiée à Lugia qu'on entend dès que le film commence. Elle nous place directement dans l'esprit assez émouvant et plein d'action du film. Le scénario quant à lui est très classique : le monde est en danger, mais une seule personne peut tout arranger etc... Comme par hasard, la personne capable d'empêcher la fin du monde se matérialise en la personne de Sacha. Le problème du film est que tout est prévisible, et que les dialogues peuvent paraître niais par moments... Il faut tout de même rappeler que c'est un film pour enfants, mais avec du recul et de l'âge, c'est de l'archi-classique à la sauce Pokémon. N'oublions pas que Sacha n'a pas encore l'expérience et la maturité qu'il a acquis après la Ligue Johto.

Néanmoins, les effets sont spectaculaires, en particulier l'arrivée de Lugia, que l'on guette dès le moment où on en entend parler. Comme Mewtwo, ce dernier est capable de parler. Les trois légendaires sont très bien réalisés et leur combat est impressionnant. Comme toujours, les quelques interventions de la Team Rocket font sourire et détendent l'atmosphère. Ils n'hésitent pas même à aider Sacha dans sa quête. Jacky et Ondine quant à eux sont là pour soutenir Sacha et le convaincre qu'il est bien l'élu; un rôle aussi ennuyeux que pathétique. Pour en revenir à la musique, elle colle très bien à l'action étant donné qu'il y a pas mal de scènes "qui bougent" mais également pas mal de dialogues. Au niveau des chansons, il faut attendre le générique pour remarquer que plusieurs artistes ont collaboré à la bande originale du film, disponible en CD. On retiendra principalement " The Power Of One " de Donna Summer qui a été écrite pour le film, reprenant les notes de la musique de Lugia.

Comme dans chaque film et épisode Pokémon, il y a quelques incohérences par rapport aux Jeux Vidéo et de logique. Lorsqu'on voit des groupes de Pokémon à la nage, on aperçoit un Abo. Or, ce Pokémon n'est pas apte à apprendre la CS Surf. Dans le même genre, lorsque le présentateur parle des Pokémon migrateurs, il dit que certains ne peuvent se déplacer et restent donc sur les côtes, mais parmi eux, on remarque 2 Nosferalto qui sont pourtant dotés d'ailes. Et quelques minutes plus tard, on voit ces fameux Pokémon arriver sur la neige. Lorsque Sacha se rend sur l'île de Glace, Sulfura et Electhor l'attaquent. Pour le protéger, Dracaufeu et Pikachu ripostent, comment se fait-il que de simples Pokémon arrivent à rivaliser en terme de puissance avec des Pokémon légendaires ? De même, comment se fait-il qu'Électhor, Sulfura et Artikodin ne parviennent à toucher Lugia qu'une seule fois, à 3 contre 1, Lugia n'est censé ne pas avoir de chances. Il faut rappeler qu'étant des oiseaux, ils sont tous de type Vol ; Électhor étant également de type Électrik, il devrait avoir l'avantage face aux autres.

En conclusion, on retiendra ce film pour sa musique et ses légendaires très bien mis en valeur par leur puissance, leur symbole et leur rôle.

Carte bonus

Une carte collector accompagne chaque DVD du film (dans la limite des stocks disponibles): elle représente Pikachu Surfeur, une carte de valeur !