Pokémon 5 : Les Héros - Pokémon Espace

Inscription
h

Pokémon V : Les Héros

Pokémon Espace » Section Cinéma » Pokémon V : Les Héros

Informations

Critique

« Les Héros Pokémon » est le premier film Pokémon à s'inspirer d'un lieu réel, l'équipe du film s'est en effet rendue en Europe dans la Cité des Doges alias Venise en Italie. D'ailleurs, un bonus présent dans le dvd montre quelques lieux ayant inspiré les réalisateurs. L'action du film se passe dans la ville d'Altomare, ville sur l'eau que l'on peut traduire par " Haute Mer ". Ce film se déroule en parallèle de la 5 ème saison: « La Quête Ultime ».

Nous retrouvons comme d'habitude Sacha, Pierre et Ondine dans cette ville magnifique. À l'instar des précédents films, celui-ci commence par une séquence mettant en scène deux protagonistes; deux anti-héros puisqu'il s'agit de membres de la Team Rocket: Annie et Oakley (leurs noms ne sont pas traduits dans la VF). Ces dernières consultent un livre sur Latias et Latios, Pokémon de la troisième génération. Surprises par un gardien de nuit, elles s'échappent et emportent le livre. La scène suivante se passe dans Altomare, au départ d'une course aquatique à laquelle Sacha et Ondine se sont inscrits respectivement avec Kaïminus et Corayon.

Parmi les autres participants, nous pouvons voir qu'un dresseur possède un Wailmer; autre Pokémon de la génération suivante. La course se termine par une victoire d'Ondine. Le dresseur au Wailmer; Ross, fais visiter la ville à nos héros et leur explique la légende de la ville, dont Latias et Latios en sont les gardiens. Au passage, on découvre de très beaux paysages de la ville. Nous retrouvons par la suite Annie et Oakley qui cherchent Latias et Latios dans la ville. On en apprend un peu plus sur ces deux Pokémon: ils ont la capacité de se métamorphoser en humain mais grâce à leur température interne inférieure à celle des humains, elles repèrent Latias et se lancent à sa recherche. Entre temps, la Team Rocket telle qu'on la connaît avec Jessie, James et Miaouss fait une courte apparition et décide de suivre leurs collègues de travail en espérant leur voler leur découverte et obtenir enfin une promotion...

Un peu plus tard, nous apprenons qu'un système de défense a été mis en place, le MDA; le Mécanisme de Défense d'Altomare ainsi que l'origine de la ville. Un "dresseur maléfique" utilisait un Ptéra et un Kabutops pour terrifier la population. Latios apparu dans la ville et se sacrifia pour la sauver ce qui amena l'eau dans la ville. Il laissa derrière lui un Latias et un Latios orphelins ainsi que la Rosée Âme qui contient l'âme de Latios. L'objectif d'Annie et Oakley est de prendre possession des deux Pokémon légendaires afin de les ramener à Giovanni, comme Jessie, James et Miaouss avec Pikachu.

Entre temps, Sacha rencontre Latias sous sa forme humaine; cette dernière s'attache assez vite à lui; plus particulièrement depuis qu'il l'a sauvé de la Team Rocket. Il rencontrera Bianca, la seule amie de Latias et Latios ainsi que son grand père. Alors que le film progresse, Latias se montre de plus en plus affectueuse avec Sacha et le taquine. Mais les espionnes de la Team Rocket les ont observés et sont au courant de tout; c'est alors que les choses se compliquent... Pour préserver l'intrigue et un peu de suspens, le reste du film ne sera pas dévoilé.

Ce film présente encore une fois des notions philosophiques comme la famille, la fraternité, l'amitié et bien sûr la solidarité. Le fait qu'ils aient perdus leur père étant bébé, les deux légendaires sont très liés et proches même si ils ont été élevés par le Grand-Père de Bianca. Ce qui explique que Latios attaque Sacha à son arrivée dans leur repaire puisqu'il n'a pas été au contact direct d'autres humains à l'opposé de Latias qui, grâce à sa transformation en humain a pu se fondre dans la ville sans être repérée. Comme dit précédemment, dès qu'elle croisa Sacha, on peut penser qu'il y a eu une espèce de coup de foudre avec lui qui n'a pas l'air d'être réciproque mais qui ne les empêche pas d'être de très bon amis. Lorsque son frère fut en danger, elle alla chercher Sacha pour qu'il aille le sauver.

Au niveau de l'esthétique graphique, la ville a été très travaillée, de nombreux détails colorés sont présents ainsi que de nombreux effets 3D au niveau des figurants et de l'eau notamment. Les prises de vues sont impressionnantes; particulièrement lors de la course de chars. Du bon boulot visuel. Les musiques sont comme d'habitude magnifiques puisque le thème principal du film est joué à l'accordéon et retranscrit l'ambiance de la ville à merveille ainsi que le caractère de Latias: joviale et pleine de vie.

Certains thèmes connus de tous sont présents comme celui des combats ou de la Team Rocket. Les musiques collent bien à l'action et changent de registre selon la situation allant du classique, aux grands airs d'action comme dans chaque film Pokémon en passant même par le rock. Bref, un bon point pour ce film. Il ne présente qu'une seule chanson que l'on peut entendre lorsque Latios et Latias s'amusent avec Sacha; chanson qui a été retirée dans la version française pour laisser juste l'instrumental.

Le générique est composé quant à lui uniquement de chansons connues puisqu'il s'agit en grande partie des ending de la série en version anglaise. Nous retrouvons donc "Toi & Moi & Pokémon" dans une version ré-arrangée qui est très agréable à écouter, "Pikachu (à l'attaque)", "Le moment est venu" et "Mes Amis". C'est également dans ce générique qu'on découvre ce qu'est devenu Annie et Oakley, elles se sont faites arrêtées et sont allées en prison; c'est la première fois qu'une prison est montrée dans Pokémon malgré la présence des officières Jenny dans la série. Ces dernières consultent un livre, mais pas n'importe lequel puisqu'il parle de Lawrence III (l'anti-héros de Pokémon II) et de son vaisseau. Elles semblent assez joyeuses lorsqu'elles en parlent. On notera également que le rôle d'Ondine et de Pierre n'est pas très important ainsi que le Team Rocket; mais leurs interventions feront comme d'habitude sourire comme: « J'adore les glaces », faisait probablement référence à l'humouriste français Gad Elmaleh avec sa fameuse réplique : « J'adore les sushis ».

Un dernier point reste à évoquer pour nous Français, c'est la version française qui est arrivée tardivement. Le bilan n'est pas bon et touche malheureusement à la qualité du film. La principale tare est bien sûr le doublage; surtout celui des Pokémon. Certains Pokémon n'ont pas été doublés (comme certains Pokémon figurants), d'autres partiellement (comme Mentali qui crie soit Espeon soit Mentali) et d'autres ont carrément leur doublage anglais et français en même temps (comme Latios lorsqu'il rencontre Sacha, Yanma ou Qulbutoké).

Comme dit plus haut, la seule chanson du film a été supprimée; seule la partie instrumentale peut être entendue. Le DVD possède quelques bonus dont le mini-film "L'éblouissant campement de Pikachu"... en anglais bien sûr et non sous titré. Sympa qu'il soit là quand même. Sont présents également une courte séquence de repérage à Venise, quelques étapes de l'animation et des mini-jeux inintéressants mais qui ont le mérite d'être là. Bref, on garde une vision assez baclée de cette adaptation française qui pourtant semblait prometteuse. Je vous conseille plutôt de regarder le film en version anglaise (le dvd français propose les versions française, anglaise et espagnol) sous titrée en français. Le film propose d'autres anomalies sonores mais il serait trop long de tout énumérer.

La dernière scène est sûrement une des scènes dont les fans se souviendront longtemps puisqu'il s'agit de Bianca ou Latias qui viendra dire adieu à Sacha... en lui faisant la bise. Officiellement, on ne sais pas laquelle des deux il s'agit, mais si on fait attention, il est possible de savoir, du moins de penser qu'il s'agit de Latias. Comme déjà dit à travers cette critique, Latias a toujours été très proche de Sacha. Lorsqu'elle arrive devant lui, son regard est très chaleureux, comme Latias, ne porte pas le bonnet de Bianca, ne parle pas et part en courant à la manière de Latias. Il y a pourtant quelques points étranges dont un qui est contraire au principe des légendaires instauré dans les jeux principaux: les légendaires ne peuvent pas se reproduire. Pourtant, dans le film, Latias et Latios sont orphelins et frère et soeur.

On note aussi la présence de Pokémon de troisième génération comme Wailmer et bien sûr les stars du films. Il s'agit sûrement d'un clin d'oeil à la génération future comme le fit Pokémon 1 avec Snubull ou Donphan par exemple et plus récemment Pokémon 8 avec Dimoret. On découvre également que le monde des Pokémon est représenté par la Terre au tout début du film lors de l'explication du monde des Pokémon par Pierre et lors de la séquence où Sacha et cie regardent la vision qu'a Latios une fois mort: la Terre s'éloignant de lui; ou plutôt l'inverse. Enfin, on remarquera que contrairement aux autres Pokémon, Latias et Latios ne prononcent pas leur nom à l'exception de ce dernier qui le crie une seule fois à la fin avant de se sacrifier.

Pour conclure, sachez qu'il s'agit un très bon film qui a été nommé aux Oscars au Japon, avec une ville colorée et agréable à l'oeil avec une musique des plus réussies.

Pour finir sur cette magnifique image d'Altomare, j'aimerais vous citer une phrase d'Ondine de la version française: « La Terre est si jolie... et si bleue ! ». Une phrase qu'on oublie pas ! En espérant que vous achèterez ce film qui possède de très nombreuses qualités avec une version française en deça de ce qu'on pourrait attendre.