Le Pokémon Festival 2006 - Pokémon Espace

Inscription
h

Le Pokémon Festival 2006

Pokémon Espace » Les Dossiers » Le Pokémon Festival 2006

À l'occasion du dixième anniversaire de Pokémon pendant toute l'année 2006, s'est déroulé un grand tournoi Pokémon dans le vingtième arrondissement de Paris. Ce sont des centaines de dresseurs qui ont répondu présent à l'appel, dont nous, puisque nous nous sommes rendus sur place, moi et Djallone, pour vous faire ce backstage complet sur le dixième anniversaire de la firme qui nous enchante toujours plus depuis déjà des années..

La samedi

Nous arrivons sur place et nous trouvons déjà une file d'attente immense, à quelques minutes de l'ouverture. On était un peu géné mais on a du passer devant tout le monde afin de confirmer notre arrivée et notre statut de photographes de l'événement. Nous sommes donc arrivée dans l'entrée avec un sentiment un peu moins ébahis que l'an dernier, à l'occasion des Pokémon Masters 2005. « C'est moins classe », me suis-je dit très vite. Alors que nous avons été à la limite ignoré à notre accueil, ce qui nous semble normal, étant donné la tonne de travail qu'il restait apparement à faire, c'est Sam, l'un des organisateurs principaux de l'événement, qui nous a invité à prendre quelques photos..

Alors que nous nous demandions si les joueurs allaient réellement se battre dans un espace si petit qu'était le bar de la salle, et que nous croyions nous diriger dans une sorte d'arrière salle en descendant quelques marches, quelle ne fut pas notre surprise lorsque nous découvrîmes qu'en réalité le Pokémon Festival se déroulait dans.. une salle.. au sous-sol ! Nous avons vite été très déçu donc de cette approche après la place très lumineuse de la Cité des Sciences l'an passé. Nous avons cependant continué notre chemin, et alors que nous pensions qu'un mystérieux escalier allait nous mener à une autre (et vraie cette fois-ci) arrière-salle, nous fûmes à nouveau surpris de découvrir que les bornes et l'espace était divisé en deux étages distincts, point qui ne nous a plu non plus. Une surface identique mais plane nous aurait semblée beaucoup plus judicieuse. Mais c'est surtout l'état des lieux qui nous a paru critique dès notre arrivée.. Nous comparons beaucoup à l'an passé, mais il est vrai que malgré ce qu'on nous avait promis nous aurions préféré un autre endroit mieux disposé.

En ce qui concerne les chiffres, un total de 24 bornes Nintendo Game Cube accompagnées des jeux Pokémon XD et Colosseum, qui sont apparement de sources amatrices, et une vingtaine de bornes Nintendo DS prêtées par Nintendo étaient présentes. Cela nous a semblé beaucoup plus que l'an dernier et très largement suffisant. On notera toutefois dans les points positifs l'arrivée d'autres sites Pokémon avec quelques stands très sympathiques tels que celui de Koiomon qui, à l'aide de ses acolytes, a ouvert son stand de figurines, ou encore Puissance-Pokémon qui a ouvert un stand de mini-jeux éducatifs et franchement pas mal du tout, avec quelques lots à la clé.

N'en oublions cependant pas Pokémon Island avec un stand spécialement dédié aux dix ans de Pokémon, qui nous présentait tout plein de goodies qui ont marqué ces dix années. On s'attendait à un peu mieux en entendant le mot « musée », mais bon c'était certainement le stand le plus coloré de l'événement. Toujours dans les stands hors tournoi, le sous-sol vous permettait également de capturer vos 10 Pokémon préférés, que vous avez élus même sur Pokémon Espace dans le courant de l'année et qui est à coup sûr l'un des plus gros succès de l'événement. (20 joueurs en moyenne sur le stand et ce continuellement pendant les deux jours)

Nous avons également été du côté de Action Innocence, association qui communique aux plus jeunes les rudiments de sécurité face aux risques que présentent internet. Cette présence a rassuré certains parents et proposait également un court et éducatif questionnaire (disponible dans la galerie photos).

Qu'à cela ne tienne, notre avis sur l'événement ne se pose pas seulement sur le lieu choisi, mais également sur l'organisation, l'ambiance et encore bien d'autres critères. Et puis de toute façon, on n'avait pas trop le temps de se lamenter puisque quelques minutes plus tard, ce furent les premiers joueurs qui vinrent pour l'inscription.. Malgré l'afflut de personne, le staff de l'événement a réussi à s'en sortir.

Pour le moment tout se passe bien, les premiers joueurs arrivent et commencent à tester leurs équipes et à squatter les bornes Nintendo DS Lite dispositionnées un peu partout sur le Pokémon Festival.. Tout va pour le mieux ! Ca s'active néanmoins au premier étage, puisqu'il faut se préparer pour l'inscription. Et malheureusement, les inscriptions furent longues et les versions cheatées n'ont pas toutes été recalées.. (à moins qu'on m'explique comment on peut avoir un Bulbizarre attrapé avec une MasterBall).

Le retard de l'entrée, d'environ une demi heure, se cumule au retard dû au staff pas assez qualifié qui a géré les personnes qui s'inscrivaient. Ce sera réglé dès le lendemain (voir plus bas). Le tournoi de Jeux Vidéo a donc débuté vers 11h30, alors que nous l'attendions une heure plus tôt.

Dans l'ensemble, le manque de mise en ambiance se fait cruellement ressentir le matin. Pas de musique, une communication zéro, à vrai dire on s'est vite senti perdus. Nous avons heureusement trouvé repaire dans l'agréable coin « VIP » qui avait été réservé aux personnes du staff et aux personnes qualifiées. C'est donc ici que nous avons pu rédiger nos premières lignes pour ce report après avoir trouvé une prise. On nous avait promis une connexion internet, mais bon on n'a finalement pas pu y accéder, ce sera pour la prochaine fois peut-être !

Pour en revenir au tournoi, qui a donc débuté à 11h30, les premières rondes se sont un peu déroulées dans la pagaille. Selon certaines remarques qui nous sont arrivées, certains arbitres ne connaissaient pas les règles du tournoi et certains joueurs imposaient les leurs ! Des remarques qui sont toutefois localisées et qui ont été dans l'ensemble supprimés dès l'après-midi. C'est dans ces mêmes moments que j'ai reçu des informations très importantes et très dures à entendre ; il semblerait, à l'image de l'an passé, qu'il y ait de gros problèmes avec les lots et que les Nintendo Wii ainsi que nombre d'autres cadeaux n'aient pas été livrés. On regrettera au passage l'absence de Nintendo DS Lite et de jeux Pokémon tels que Pokémon Donjon Mystère en lots à emporter, dont la publicité a été pourtant omniprésente sur place. C'est alors que la deuxième ronde commence seulement.. Retards sur retards, la machine a dans l'ensemble beaucoup de mal à prendre.

Dans l'ensemble, nous avons été plus satisfait de l'après-midi, qui a été marqué par une courte pause à 16 heures pour le fameux goûter Pokémon ; il s'est déroulé sur la mezzannine du bar de la Bellevilloise, et a été dans l'ensemble très apprécié des petits comme des grands, si ce n'est pour les files d'attentes qui se sont une fois de plus fait ressentir. Mais dans l'ensemble, ce fut un moment de grande joie pour tous ; les rires se mélaient au déballages de papier de bonbons et c'était assez beau à voir. Dans l'ensemble nous avons été très satisfaits de ce petit plus qui a fait très plaisir au plus grand nombre. Ce ne sont pas les peluches humaines de Poussifeu, Arcko et Gobou qui vous diront le contraire, puisque c'est à ce moment qu'elles ont fait leur première apparition publique.

Mais les Pokémon Masters 2006 ne sont pas finis, et aussitôt le goûter terminé, voilà tous les dresseurs revenus en lutte pour la grande finale qui se joue le soir même. Les rondes se suivent et se ressemblent, beaucoup de joueurs commencent à quitter les lieux sur les coups de 17h30 18h00, tandis que les derniers qualifiés se tiennent encore sur place, et qu'on commence à quitter les lieux du sous-sol car c'est là qu'on apprend qu'en réalité.. Le Pokémon Festival 2006 est une boîte de nuit qui est montée chaque Samedi soir ! C'est à se moment là qu'on se demande réellement pourquoi un événement si médiatisé et qu'on attendait depuis si longtemps se retrouve ici alors qu'on était ravi des Pokémon Masters 2005. En plus du travail supplémentaire de démonter toutes les bornes du sous-sol puis de les extraire, il faudra les remonter à la même place le lendemain très tôt, avant l'arrivée des joueurs. Tout cela grâce à un staff qui a bossé jour et nuit, et cela bénévolement, on ne pouvait pas passer à côté d'un grand MERCI à eux tous car c'est grâce à eux que vous avez peut-être pu découvrir cet événement.

La soirée s'est donc terminée dans le calme malgré le stress du tournoi final, qui s'est terminé vers 20h. Une heure assez tardive à laquelle nous n'avons malheureusement pas pu assister. Mais ce n'est pas grave, il nous reste encore toute la journée du dimanche ! Malgré que nous soyons un peu déçus de l'endroit, nous avons été très satisfaits de l'après-midi qui s'est passé beaucoup plus calmement que le matin assez fouilli. On sort donc de la Bellevilloise avec un avis partagé, mais tout de même pressés d'être au lendemain.

Le dimanche

Ce dimanche et pour des raisons purement techniques, nous sommes arrivés peu après l'ouverture, vers 10h30. Sur place, nous avons découvert les mêmes lieux (encore bravo au staff) et nous sommes réinstallés dans le coin VIP accompagnés de notre ordinateur portable afin de continuer de travailler sur notre dossier. Dans l'ensemble, nous avons constaté un afflut de joueurs moins important que la veille. D'assez bonne augure pour l'organisation des inscriptions, qui s'est déroulé à merveille grâce au talent de Gnik du site Puissance-Pokémon accompagné de Thoranix du site Pokébip. La queue était déjà pratiquement vide et le tournoi allait bientôt commencer dès notre arrivée. Alors que nous étions partis avec plus de la moitié du staff en coup de gueule la veille, c'est une atmosphère plutôt détendue que nous avons retrouvé auprès des personnes que nous avons intérrogé. Elles nous ont confirmé que d'une part l'arrivée de Gnik pour gérer les inscriptions avait fortement réduit la tension qui régnait et que les joueurs moins nombreux avaient également participé à cette baisse de frustration.

Tant mieux, mais il est temps pour nous d'aller prendre encore tout plein de photos pour la journée de Dimanche ! Nous passons dans un peu tous les stands dire bonjour et demander « Comment que ça se passe ici ? ». Du côté du stand Puissance-Pokémon, même pas la peine de demander puisqu'ils furent pris d'assaut une fois de plus. Concernant le « musée », il semble bien vide mais son organisateur nous avance que plus d'une centaine de boosters ont été vendus sur la journée du Samedi.

Je n'avais pas été mis au courant qu'il y avait des cartes à acheter et c'est bien dommage que nombre de joueurs que nous avons interrogés ne l'aient pas été non plus.

Quoi qu'il en soit, les tableaux des rondes s'affichent petit à petit et le tournoi se déroule dans l'ensemble beaucoup mieux que la veille. Nous n'avions pas grand chose à faire avec Djallone alors nous avons décidé de regarder un film Pokémon, film qui a été pris pour un mini-stand puisque mon ordinateur portable a limite pris la place de mini-cinéma étant donné le nombre de personnes qui s'est retrouvé à le regarder avec nous. Ca fait plaisir, mais bon on doit aller retourner prendre des photos.

Contrairement à Samedi, dès le matin la musique a été lancée, avec quelques ratés au début mais bon dans l'ensemble c'était beaucoup mieux que la journée d'avant, où le son avait été lancé alors que les premiers participants commençaient à s'en aller.. C'est Ben qui s'en est chargé, et on doit lui tirer notre chapeau, puisque tout a alors changé. L'ambiance était totalement différente et très vite plus gaie.

Ce qui a marqué cet après midi du dimanche, ce fut la remarquable distribution de lots gratuitement par toute l'équipe d'organisation. Bien que ce fut dans l'ensemble assez chaotique, des kraks, horloges Gulli et autres goodies ont été distribués, suivis d'une distribution de bonbons pour les plus jeunes, qui a été très mal prise par certains parents du fait de la très mauvaise organisation du mini-événement. En effet, les plus jeunes se sont retrouvés les uns sur les autres et les risques d'éttouffements s'aggrandissaient. Heureusement tout s'est arrêté dès que les mamans ont commencé à se plaindre et tout est finalement rentré dans l'ordre. Le tournoi a donc repris son cours et bien que ce mini-goûter soit un semi-échec côté organisation, d'après nos sources du côté du staff, les joueurs l'ont plutôt bien pris.

Peu de changements par rapport à la veille mis à part cette interruption d'une demi-heure et c'est donc tout logiquement que nous arrivons à la fin de la journée, très tendue avec des qualifications pour la finale de la soirée très prenante. C'est finalement Aquatant qui s'est qualifiée pour la grande finale à laquelle nous n'avons une fois de plus pas pu assister.

Dans l'ensemble c'est dans une ambiance très joviale que s'est clôturé cet événement et nous en sommes ressortis plutôt pressé d'être à l'année prochaine. Cette journée du Dimanche sensiblement mieux que la précédente a plus marqué nos esprits que le brouillon du Samedi matin. Il n'en reste pas moins que nous sommes rentrés chez nous avec un avis plutôt positif. Nous espérons donc que les organisateurs sauront astucieusement se jouer des désagréments de cette année pour proposer un hypothétique Pokémon Festival 2007 (qui n'aura finalement pas eu lieu, NDLR, 2009) mieux organisé, et dans un endroit plus convivial.

C'est d'ailleurs regrettable. Tout a bien été organisé pour les Pokémon Masters, mais.. 20 heures, c'est bien trop tard ! C'est donc dans un cercle très fermé de personnes (environ une vingtaine) que s'est achevé le Pokémon Festival, avec à la clé les deux fameuses Nintendo Wii que nos deux finalistes attendaient avec impatience.

On remercie quant à nous toute l'équipe d'organisation du Pokémon Festival pour leur accueil chaleureux, et tout particulièrement Ben, Diana et toute la bande de Genesia, Méli, Shadow_Kyo, Gnik et toute l'équipe de Puissance-Pokémon, et encore bien d'autres que nous oublions.. Merci à tous de votre participation à la réalisation de ce dossier, d'avoir répondu à nos questions pas toujours très simples et parfois un peu chiantes mais bon, on s'excuse d'avance et surtout.. Moi je dis vive Ben en photos (éwi j'ai osé.. pour toutes les réclamations hein.. :P) . Ne cherchez pas à comprendre si ce n'est pas instantanné, ça n'est pas très grave.. Allez on passe tout de suite à la galerie photos que je vous ai confectionné au terme de ces deux jours.. Eh oui, le gars à la chemise blanche qui vous demandait à sourire ou qui vous flashait à votre insu, ou le gars avec le sweet noir, ben c'était moi ! J'espère ne pas trop vous avoir surpris et surtout pour les réclamations, si vous ne souhaitez pas apparaître sur le site, n'hésitez pas à me contacter par mail en cliquant ici.