Interview de Junichi Masuda - Pokémon Espace

Inscription
h

Interview de Junichi Masuda

Pokémon Espace » Les Dossiers » Interview de Junichi Masuda

Interview par Kurashi et Aquateur le 1er novembre 2013, dossier réalisé par Adri1 le 30 janvier 2014.

Junichi Masuda est une des grandes figures de la licence Pokémon, et présent chez Game Freak depuis le début. Il a monté les échelons qui s'ajoutent à son travail de compositeur, dont le rôle de réalisateur de la série principale, Pokémon X et Y étant les derniers jeux en date ayant été sous sa tutelle à l'heure de cette interview.


Aquateur et Kurashi tiennent compagnie à Masuda-san pour cette interview

PE: Pokémon X et Y viennent de sortir, quelles sont vos impressions sur cette première sortie mondiale ? Avez-vous eu des retours, des événements inattendus ? Quelles leçons en tirez-vous ?

Masuda: Pour le premier lancement mondial de la série, ce qui m'a touché c'est de voir plusieurs personnes du monde entier attendre ce même jour comme un jour particulier et se rassembler pour attendre ce jour. Le fait d'avoir pu être sur Paris pour la soirée de lancement, signer des autographes est quelque chose que j'ai beaucoup apprécié et je suis très heureux d'avoir pu faire ça.

PE: Pouvez-vous nous éclaircir auprès de nos lecteurs votre rôle dans le cadre du développement d'un jeu Pokémon ?

Masuda: Je peux comprendre que le rôle de réalisateur est quelque chose qui est difficile à visualiser pour la majorité des gens. Mon rôle principal est de juger quelles sont les fonctionnalités, les éléments de scénario ou encore les thèmes qui seront abordés dans le jeu. Tout ne viens pas forcément de moi mais je donne le jugement final sur ce qui doit être intégré dans le jeu ou pas. En ce qui concerne ma contribution dans Pokémon X et Y, il y a la musique et les fonctionnalités du PSS entre autre. C'est un rôle de supervision, certes, mais je suis toujours actif dans le processus de création de nouveaux contenus.

PE: Nous savons que vous avez joué un grand rôle dans la musique des jeux vidéo, comment avez-vous évolué de programmeur son à compositeur ? Combien de personnes travaillent avec vous ? Avez-vous plus un rôle de supervision désormais, ou travaillez-vous toujours dans la composition ?

Masuda: Il y a 4 personnes qui ont travaillés sur la musique de Pokémon X et Y dont moi dans différentes catégories (combat, conseil 4 etc.). Ma musique préférée est celle des combats que je veux créer moi-même à chaque nouveau jeu. C'est une musique que je ressens très facilement. Effectivement, je joue un rôle très important dans la composition de la musique. Au départ, je suis compositeur et mon idée était de devenir un programmeur son pour pouvoir communiquer ce que je voulais dans un jeu vidéo. Je me suis donc attaché à faire de la programmation en général. Donc ce n’est ni un retour en arrière ni un changement, c'est son ambition de départ.

PE: Quelles sont les raisons pour lesquelles vous avez souhaité conserver un système de combat en 2D sur les versions Nintendo DS ? Qu'est-ce qui vous a poussé à passer tout en 3D sur Pokémon X et Y ? À quels problèmes avez-vous dû faire face suite a ce changement majeur ?

Masuda: Pour un jeu aussi ambitieux que Pokémon, c'est difficile d'animer des modèles 3D sur DS aussi complexe et riche. La 3DS était l'occasion de faire passer les combats en 3D. Encore une fois c'est vraiment une question technique étant donné le nombre de Pokémon à modéliser.

PE: Quelles ont été vos sources d'inspiration pour la composition ? Pensez-vous que depuis Pokémon Rouge et Vert, celles-ci ont évoluées ?

Masuda: Tout se cristallise dans ma baignoire ou avant de monter dans le train où je commence à fredonner quelque chose que je vais enregistrer sur mon téléphone et sur lequel je vais continué à travailler une fois retourner au studio. Effectivement les musiques ont évolués par rapport aux capacités techniques ont changés. Aujourd'hui on peut effectivement reproduire ce que l'on veut. Mais à l'époque de Rouge et Vert, c'était autre chose.

PE: De nombreuses références aux versions Rubis, Saphir et Emeraude sont faites dans Pokémon X et Y : est-ce anodin ? Cela n'annonce-t-il pas de remake de ces versions ?

Masuda: Ce que je veux bien faire comprendre aux joueurs c'est que les différentes régions qui apparaissent dans les jeux Pokémon existent dans le même monde ; elles sont donc liées. C'est pourquoi que l'on peut voir des touristes de Kanto ou Johto par exemple dans les hôtels de Kalos.

PE: Si vous deviez avoir un plus grand regret dans votre travail sur la série, lequel serait-il ?

Masuda: La réalité c'est que je n'ai pas de regret particulier. À chaque fois que je réalise un jeu, je suis très content de que j'ai fait. Mais quelques minutes, mois, voire années après, effectivement je me rend compte qu'il y a d'autres choses que j'aurais pu faire et donc, à ce moment là, il y a des regrets. Par exemple, après cette interview, je vais me dire que j'aurais peut être du évoquer d'autres choses. C'est un processus éternel d'avoir l'impression d'avoir fait son maximum et de se rendre compte après qu'il y a autre chose que j'aurais pu rajouter.

PE: Au contraire, quel est le but ultime vers lequel vous souhaitez tendre avec la série Pokémon ?

Masuda: En fait, la manière de penser est assez simple. Ce que je voudrais c'est qu'un maximum de gens joue à Pokémon. Les championnats du monde sont une bonne occasion pour que les gens se rencontrent, se lient les uns aux autres et que les gens vivent ensemble. Pour que les gens de différents pays, de différentes cultures jouant à Pokémon, habitués ou non, puissent communiquer. C'est donc mon espoir que ce soit un vecteur d'amitié entre un maximum de gens.

PE: Comment voyez-vous le futur de la série ?

Masuda: Personnellement, je travaille sur deux axes : le premier est de rendre le jeu le plus accessible possible, pour les débutants. Et le second c'est de penser aux joueurs qui ont envie de voir les Pokémon évolués un maximum et c'est pourquoi il y aura probablement d'autres jeux dans le futur. De plus, je pense que toutes les manières de s'amuser avec Pokémon ne passent pas forcément par le jeu et j'aimerais penser à d'autres manières de profiter avec Pokémon.

PE: Notre communauté est composée de fans de tous âges. Certains ont grandi avec la série, d'autres beaucoup plus jeunes la découvrent seulement. Si vous aviez un message à leur faire passer, quel serait-il ?

Masuda: Je vous remercie d'avoir créer votre site et je pense que d'essayer de rassembler des gens permet de se rapprocher de l'esprit que j'essaye de communiquer avec le jeu : rassembler des gens pour s'amuser ensemble. J'espère que vous arriverez à présenter Pokémon à de nouvelles personnes qui ne connaissent pas forcément les jeux. Je vous remercie énormément pour votre contribution et vous souhaite le meilleur !

La vidéo de l'interview