Interview de Midori Harada - Pokémon Espace

Inscription
h

Interview de Midori Harada

Pokémon Espace » Les Dossiers » Interview de Midori Harada

Dossier réalisé par Kurashi le 1 juillet 2009.

Midori Harada est une illustratrice japonaise reconnue pour son talent et, entre autres, pour avoir travaillé sur la licence Pokémon. C'est en effet à elle que l'on doit un certain nombre d'artworks de cartes à jouer et à collectionner Pokémon, mais également ceux des régions des jeux vidéo, que l'on retrouve par exemple dans les guides officiels des RPG sur consoles portables. Nous avons eu la chance de nous entretenir avec elle lors de sa venue à Strasbourg le 27 juin dernier. Voici notre dialogue.

Nous avons réalisé cette interview en collaboration avec notre partenaire américain PocketMonsters.net (voir la version anglaise), qui nous a été d'une grande aide pour trouver quelques questions à poser à ce pilier de l'illustration de la saga ! Nous remercions également l'équipe de la boutique de Strasbourg ShiFuMi, sans qui la réalisation de cette interview n'aurait été possible. :o)


Midori Harada faisant du tourisme lors de sa venue en France

Pokémon Espace : Bonjour Midori Harada. Nous sommes les membres de sites communautaires sur la licence Pokémon appelés Pokémon Espace (France) et PocketMonsters (États-Unis). Nous sommes ravis de pouvoir nous entretenir aujourd'hui avec vous. Pouvez-vous rapidement nous préciser le travail que vous avez réalisé à propos de la licence Pokémon ?

Midori Harada : Bonjour. Je suis heureuse de rencontrer des fans Pokémon en France. Je m'occupe du « conceptual art » dans les jeux vidéo Pokémon depuis quelques temps (avec les cartes des régions) ainsi que de plusieurs cartes dans le jeu de cartes à jouer et à collectionner (j'en ai plus de 250 à mon actif)


Midori Harada dans la boutique ShiFuMi lors de sa séance de dédicasses

PE : Nous avons appris que vous avez crée le Monde Distorsion et la Zone de Combat de Pokémon Platine. Quelles ont été vos inspirations pour ces créations ? Avez-vous travaillé pour le onzième film Pokémon, dans lequel nous pouvons voir ce Monde Distorsion ?

MH : Je n'ai pas travaillé sur le 11eme film, malheureusement. J'ai par contre travaillé sur celui avec Lucario (Pokémon VIII : Lucario et le Mystère de Mew, NDLR). En ce qui concerne le Monde Distorsion, le directeur de Game Freak et moi y avons beaucoup travaillé. Nous avons fait pas mal de recherches sur les sciences spatiales.

PE : Comment avez-vous été amenée à travailler pour le jeu de cartes à jouer et à collectionner Pokémon ?

MH : Comment j'ai été amenée à travailler pour le jeu de cartes à jouer et à collectionner ? Par chance, tout simplement. Pokémon est une énorme franchise, et, parfois, on vous contacte pour une responsabilité plus grande ou pour une nouvelle forme de travail. Après les cartes du monde, cela a été les cartes à jouer.


Chut ! Ne la dérangeons pas...

PE : Jouez-vous au jeu de cartes à jouer et à collectionner Pokémon ?

MH : Si je joue aux cartes à jouer ? Non, pas vraiment, je n'ai pas trop le temps. Mais j'aime beaucoup le concept, c'est très sympa.

PE : Êtes-vous amenée à participer à d'autres projets dans plus ou moins longtemps ? Et si oui, pouvez-vous nous éclairer un peu plus sur ceux-ci ?

MH : Pour l'instant je ne travaille pas sur un projet Pokémon particulier, mais l'avenir nous dira si je dois être amenée à nouveau à y travailler. Par contre, j'aide parfois sur le design de jouets et sur des pubs.


Quelques unes des illustrations de cartes à jouer Pokémon de l'artiste

PE : Nous savons que vous avez dessiné les différentes maps des régions Pokémon (Hoenn, Sinnoh, Kanto, Jotho etc). Avez-vous crée la région ou avez juste réalisé son illustration ? Quelle région avez-vous eu le plus de plaisir à créer ?

MH : Je m'occupe du dessin pour qu'il soit publié et pour l'aspect publicitaire. Game Freak arrive généralement avec une version basique du design de la région de chaque jeu.

PE : Comment avez-vous été amenée à travailler pour la licence Pokémon ?

MH : Il y a 12 ou 13 ans, la popularité de Pokémon s'est vue grimper en flèche, et la société gérant les jouets avait besoin d'un designer qui aimait Pokémon. C'est ainsi que j'ai été contactée !


D'autres animations étaient présentes pour les personnes s'étant déplacé

PE : Depuis quand aimez-vous l'art et/ou dessiner ? Avez-vous étudié l'art à l'école ?

MH : J'aime dessiner depuis longtemps, oui. J'ai étudié l'Art à l'Université !

PE : Pokémon Diamant et Perle sont sortis il y a maintenant trois ans au Japon. Pensez-vous qu'il soit possible que l'on voit prochainement débarquer une nouvelle génération ? Avez-vous des informations (même petites) à nous communiquer concernant celle-ci ?

MH : Je ne sais absolument rien en ce qui concerne les prochaines générations. Mais j'espère qu'un jour il y en aura une.

PE : Avez-vous été amenée à travailler pour les remakes de Pokémon Or et Argent, appelés Pokémon Coeur d'Or et Âme d'Argent ? Avez-vous des informations à nous transmettre concernant ces deux jeux ?

MH : Je ne travaille que sur les paysages et les cartes, donc je ne sais pas grand chose, et The Pokémon Company est très discrète et nous interdit de dévoiler la moindre chose. De plus, elle nous en dit le moins possible, afin de garder l'effet de surprise. Je ne sais donc quasiment rien sur les nouveautés de ces deux remake, désolée.


La map de Pokémon Cœur d'Or et Âme d'Argent, l'une des dernières créations de Midori Harada

PE : Que pensez-vous du phénomène Pokémon au Japon ? (Pokémon Center, événements multiples...)

MH : J'adore les « Pokémon Center » japonais, mais je ne connais pas tous les événements japonais, il y en a tellement qu'on ne peut pas participer à tout !

PE : Avez-vous plusieurs autres choses à ajouter pour nos lecteurs ?

MH : Merci d'aimer si fort Pokémon, que j'aime moi même beaucoup.

PE : Petite question bonus, pouvez-vous nous dessiner quelque chose rapidement ?


Résultat sans appel

PE : Bien Midori Harada, merci d'avoir partagé ce moment avec nous, nous espérons vous revoir en France très bientôt.

MH : J'espère aussi retourner en France le plus vite possible, et ainsi revoir les fans. J'aimerai également visiter d'autres pays.