Japan Expo 2012 - Pokémon Espace

Inscription
h

Japan Expo 2012 – 13ème impact

Pokémon Espace » Les Dossiers » Japan Expo 2012 – 13ème impact

Dossier réalisé par Aquateur, le 16 juillet 2012.

Si la France accueille régulièrement plusieurs événements autour des univers des mangas et des jeux vidéo, le plus connu est sans conteste Japan Expo - eh oui, ce festival est comme les Pokémon légendaires : il est asexué. Japan Expo se déroule généralement fin juin-début juillet au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte. L'édition de cette année, le 13ème impact, se déroula du 5 au 8 juillet 2012. Nous avons pu nous rendre à l’événement, l’occasion de vous faire partager nos découvertes, que ce soit par rapport à Pokémon ou Nintendo, entre autres.


Le stand Nintendo


Première surprise : la taille du stand de Nintendo, univers représentant le plus grand stand du festival, tout simplement. Au programme, plusieurs jeux à tester en avant première, dont New Super Mario Bros. 2 présenté avec une installation "en or". Étaient également présentes les démos de Beat the Beat : Rhythm Paradise pour la Wii, Spirit Camera, Kingdom Hearts 3D, Luigi’s Mansion (en exclusivité mondiale), Fire Emblem ou encore Professeur Layton, pour ne citer qu’eux. Pour continuer dans les surprises, les quelques jeux 3DS étaient jouables sur 3DS XL ! Afin de pouvoir tester sa nouvelle console, Nintendo avait mis les bouchées doubles puisque chaque jeu 3DS était jouable sur la seconde déclinaison de leur dernière console portable. Une opportunité qui ne se rate pas, puisque ce fut la première démonstration ouverte au public de la console.


Mais le stand nous réservait encore bien des surprises puisque il se prolongeait par une scène de taille relativement impressionnante dédiée à Mario Kart 7, le récent Mario Tennis Open ou encore Kid Icarus. Durant les quatre jours, plusieurs tournois s’enchaînèrent sur ces trois jeux, avec à la clé un magnifique trophée créé pour l’occasion. Ayant participé au tournoi Mario Kart 7, le niveau était bel et bien élevé. Le déroulement du tournoi se faisait de la sorte : 16 poules composées de 8 équipes - sachant qu’une équipe comptait environ 8 joueurs. Chacun devait concourir sur un circuit en contre-la-montre, seul. Puis les deux meilleurs étaient qualifiés pour l'étape suivante, où il fallait affronter les autres qualifiés parmi les équipes de sa session, sur trois circuits différents - étape qui se passait sur la scène, les courses étant retransmises sur écran géant, le tout animé et commenté par le staff présent.De quoi stresser lorsque l’on sent tous les regards tournés sur soi ! Le stand a également accueilli dimanche la finale du championnat de France de Mario Kart 7, dont les qualifications s’étaient déroulées fin juin, finale qui s’est déroulée en deux parties : une finale masculine et une finale féminine.


Et Pokémon, dans tout ça ?


Pokémon était présent, bien entendu, en offrant la possibilité de se faire prendre en photo avec le Pokémon de son choix (parmi une sélection d'une quinzaine de créatures disponibles), via la réalité augmentée de l'application Pokédex 3D, alliée à la Nintendo 3DS. Cette opération étant organisée afin de promouvoir le Pokédex 3D Pro, à sortir prochainement. S’agirait-il d’un indice sur sa date de sortie, toujours pas révélée ? Les joueurs des versions Noire et Blanche ont également pu récupérer un Pikachu au niveau 100, exclusif à l’événement, qui présentait de nombreuses similitudes avec certaines distributions
japonaises. Au-delà du stand de Nintendo, nous avions la possibilité de voir le film Pokémon Blanc : Victini et Zekrom, mais également de participer à des initiations au Jeu de Cartes à Collectionner Pokémon. On pourra également relever la présence d’un stand tenu par nos confrères du site Shineyhunters, stand consacré aux fameux Pokémon chromatiques qui proposait, entre autres, une loterie permettant de remporter directement un lot (sur la centaine mis en jeu).


Les stands jeux vidéo


Outre Nintendo, d’autres associations et éditeurs tiers étaient présents, afin de nous divertir. Grâce à NAMCO BANDAI, nous pouvions tester plusieurs jeux en avant-première, comme Dragon Ball Z (compatible avec Kinect sur Xbox 360), le prochain TEKKEN à paraître sur PS3 et Xbox 360 ou encore le prochain jeu One Piece sur 3DS, intitulé "Unlimited Cruise SP 2". Toujours en avant-première, les joueurs ont pu essayer le prochain Dead Or Alive sur un stand spécialement dédié au jeu. Côté musique, on a pu
compter sur l’ORGames qui proposait plusieurs jeux musicaux, comme le très connu Rock Band ou encore Just Dance 3. Pour faire bouger les plus gamers danseurs, la DDR Belgium était là, afin que les joueurs puissent s’affronter les uns les autres sur Dance Dance Revolution. Le jeu était également présent sur le stand de la Come & Game, association qui nous a permis de nous adonner également à quelques parties de Mario Kart Wii, mais aussi d’affronter en duel de redoutables combattants sur Super Smash Bros. Brawl, dans plusieurs tournois à haut niveau, durant les trois premiers jours. Le dernier jour vit les meilleurs joueurs - les trois premiers de chaque tournoi - des précédents tournois s’affronter. Une sorte de tournoi pour élite, en somme.


Les plus rétros d’entre nous ont pu jeter un œil sur le stand de l’association qui met les anciens jeux à nu, à la disposition des plus nostalgiques mais aussi des plus jeunes. Bienvenue sur le stand de l’association APOIL ! Plusieurs consoles étaient disponibles, et ce fut avec grand plaisir que nous pûmes faire quelques parties de Bomberman, mais aussi de Super Mario Kart, Sonic, Crazy Taxi, Super Mario Bros., Rayman ou encore l’incoutournable Tetris. Les adeptes de stratégie se trouvaient, quant à eux, sur le stand Blizzard, où s’est déroulé la grande finale de Starcraft.


Quand les jeux vidéo montent sur scène


La scène des jeux vidéo a fait des heureux, notamment pour tous ceux ayant la musique dans la peau, dans le cadre du Geek Music Show, avec par exemple un concert de DoReMi Game & Cie qui a interprété les musiques de jeux emblématiques. C’est avec grand plaisir que nous nous sommes régalé les oreilles à l’écoute des thèmes de Kid Icarus, F-Zero ou encore de celui de Super Smash Bros. Brawl. C’est sur cette même scène que KEIJI INAFUNE, un ancien de chez Capcom, a donné une conférence. Si son nom ne vous est pas familier, sachez que le "bougre" a travaillé sur Megaman, Street Fighter IV et Resident Evil, trois grandes séries de la firme nippone.


Toujours dans le domaine des jeux vidéo mais bien loin de tout ceci, l’association BulleJapon, qui propose plusieurs quizz, blind test et autres karaokés, nous a proposé pour la première fois un quizz 100 % Zelda. Les fans pouvaient participer seuls ou par groupes de deux. Le but était simple : il fallait répondre à trente questions sur l’univers de la série. Les questions portaient sur l’ensemble des épisodes de la série, sans oublier les non moins célèbres « Oracles » ou encore Link’s Awakening. L’univers de League of Legend a également eu le droit à son quizz, tout comme les jeux vidéo eux-mêmes. Les plus ravis auront été les fans de manga, et pas des moindres, puisque ce sont Dragon Ball, Naruto et One Piece qui ont également eu le droit à un quizz sur leur univers respectif.


Un festival peut en cacher un autre


Si Japan Expo présente de nombreux stands et invités, c’est sans compter la présence du Comic’ Con, véritable phénomène culturel en ce qui concerne les comics, le cinéma, la télévision et, bien entendu, les jeux vidéo. En conséquence, l’équipe du site pressstartbutton.fr était présente, équipe qui regroupe bon nombre de testeurs français de jeux vidéo, avec, entre autres, l'équipe du Joueur du Grenier, testeur qui se consacre au rétro-gaming, composée de messieurs Frédéric Molas et Sébastien Rassiat. Ces derniers avaient un programme relativement chargé, enchaînant séances de dédicace et passages sur scène, et ont
animé une séance de questions-réponses avec leurs fans. Phénomènes du web depuis plus de trois ans, l’occasion fut pour ce duo du sud de la France de commercialiser leur premier DVD regroupant leurs tout premiers épisodes, ainsi que quelques bonus sympathiques sur leur propre stand - où ils furent présents afin de réaliser quelques dédicaces - ainsi qu’à celui d’Anime Manga Press. Parmi les autres personnalités présentes, nous avons pu compter sur Marcus, les équipes de Noob, du Visiteur du Futur, de la Flander’s Company, ou encore Linksthesun du Point Culture, tous présents sur leur stand, prêts à accueillir leurs fans.



Vous ne partirez pas les mains vides


Mais que serait Japan Expo sans les éternels stands de ventes des différents sites ou autres commerces ? Cette année encore, ces derniers se sont surpassés afin de nous proposer le meilleur des produits importés, et d'autres raretés pour nous, occidentaux. Plusieurs dizaines de mètres carrés étaient consacrés au Japon, avec des montagnes de tee-shirt, figurines, mugs, statues et statuettes qui ont ravis les fans présents sur place au cours de ces quatre jours. C’est donc après de multiples achats, parties de jeux vidéo et dédicaces obtenues au terme de longues heures d’attente, que les visiteurs de Japan Expo - événement qui a réalisé un record de visiteurs dès le premier jour - sont repartis, le visage réjoui.